Architektur Ausstellungen Deutschland

Civa Bruxelles

Bibliothèque à bords perdus

24.9.2020–25.4.2021
© Atelier Kanal by noAarchitecten Sergison Bates architects EM2N

Est-ce qu'une bibliothèque est un lieu de lecture ou plutôt de sociabilisation, d’étude, de travail, de formation… rempli de livres ? Et comment l’activer pour toucher un nouveau public ? En ces temps d’incertitude face à l’évolution de notre monde au sein de l’ère de l’Anthropocène, à l'extension continue des champs du savoir et leurs complexes intrications, aux nombreuses propositions alternatives et aux quelques certitudes momentanées, une bibliothèque ne peut plus être un « temple du savoir » qui donne des réponses. Il s’agit surtout d’un espace d’échanges qui propose des documents, un lieu de vie et des activités. Ceux-ci contribuent à enrichir notre réflexion sur nos façons d'habiter le monde, d'appréhender ce qui nous environne et interroger la ville d'hier, d’aujourd'hui et de demain.

Afin d'offrir une réelle pluralité de choix, la bibliothèque se voudra participative, en adoptant des modalités de médiations variées : sélections de livres (10 books by) par des architectes, scientifiques, philosophes, urbanistes, artistes, entre autre ; avec pour certaines une présentation publique de leur choix (La bibliothèque à bords perdus : Chapter X), open call au public pour nourrir une section de livres à échanger, donner ou suggérer, etc. Aussi, grâce à un dispositif d’ajouts, d’échanges et de reclassement de son contenu, la bibliothèque se transformera chaque jour un petit peu, donnant au public à chaque visite une expérience différente.

L’incongruité de cette présence temporaire constitue un riche terrain d’exploration du monde des idées, de même que la promesse d’une survivance future au sein de l’écrin dessiné par les architectes de l’Atelier Kanal.